Comité Régional CGT des Pays de la Loire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Professions

Fil des billets

TER Pays de la Loire : 100 000 000 d'euros de moins ?

cheminots régionDès le début de son mandat, la nouvelle majorité au Conseil régional des Pays Loire a cherché à marquer sa rupture avec son prédécesseur sur le financement des infrastructures routières.

Alors que cela ne relève pas des prérogatives de cette institution, l’équipe Bruno Retailleau a néanmoins décidé de financer sans disposer de la dotation budgétaire afférente et dans un contexte de contraction générale des dotations versées par l’État, plusieurs projets d’infrastructures routières sur les Pays de la Loire, pour un budget total s’élevant à 120 millions d’€.

La question de leur financement est donc clairement posée.

Le 18 mai, lors de la séance plénière du Comité d’Établissement Régional (CER) SNCF Mobilités Pays de la Loire, la CGT a réussi à obtenir des informations concernant la future convention TER 2017 - 2023 :

* Le Conseil Régional exige une baisse du budget TER de l’ordre de 20 millions d’€ par an ! Soit au moins 100 millions d’€ sur la durée totale de la future convention !

La Région envisagerait-elle de financer sa politique pro-bitume, en cassant le TER Pays de la Loire ? Communiqué baisse budget TER

ALERTE ÉVÈNEMENT TER : OUVERTURE À LA CONCURRENCE ?

SNCFAlors qu’aucun cadre légal n’est aujourd’hui prévu aux plans national et européen pour permettre une anticipation de l’ouverture à la concurrence du transport express régional (TER) ferroviaire de voyageurs, le président du Conseil régional des Pays de la Loire a décidé de s’affranchir des règles afin de favoriser l’entrée d’opérateurs ferroviaires privés sur notre région. En pleine renégociation d’une convention TER qui doit prendre effet à compter du 1er juillet 2017, ses intentions sont claires, il veut mettre sous pression SNCF et les cheminots.

Usagers, citoyens, élus locaux, cheminots, ont un intérêt commun à défendre : un service public ferroviaire SNCF de qualité et accessible à tous ! La CGT a des propositions alternatives à partager pour que la future convention TER soit synonyme de progrès.

tract régional usagers TER

Pétition à destination des usagers pour un service public ferroviaire

Pétition usagers TER

Débat public à Nantes le 01 mars - 18h00 - Manufacture des Tabacs - salle de conférence

Débat Public Nantes 1er mars

Débat public au Mans le 28 mars - salle du Royal 409 Av Félix Géneslay - 19h00

affiche débat au Mans 28 mars

Pas d'interim pour assurer la sécurité au fret ferroviaire !

cheminots régionIls ont osé !... pour effectuer des taches de sécurité, FRET SNCF veut faire appel à des intérimaires de chez ADECCO !
C’est une première à la SNCF... !
Cet été, à Poitiers, la DF Sol et Rail veut embaucher 3 intérimaires pour effectuer des dessertes céréalières à la place d’agents de FRET SNCF.
Notre direction UFNA s’est portée candidate avec d’autres Unité pour être « site pilote » de toute la France. Surement que nos dirigeants trouveront récompenses en retour de cette solution innovante ! Nous agents de dessertes, nous recevons cette information comme une provocation !!!

tract interim sécurité sncf

Reprise du chantier naval STX Saint Nazaire

cgt metallurgieLe 3 janvier 2017, la décision du Tribunal de Commerce de Séoul de retenir FINCANTIERI, seul repreneur potentiel de STX France, démontre l'intérêt porté par ce dernier pour un carnet de commandes plein jusqu'en 2026. Au-delà de cette annonce, des craintes, des interrogations et des menaces réelles se font jour pour le devenir du chantier nazairien, de l'emploi et du développement industriel. En se positionnant sur l'offre de reprise, le groupe FICANTIERI se paye un concurrent direct sur le marché de la Construction Navale. Ses réelles motivations sont-elles de renforcer sa place de leader européen ou simplement l'élimination d'un concurrent direct ? Lire le communiqué de la FTM-CGT.

Convention TER Pays de la Loire : Le Conseil régional joue aux apprentis sorciers !

cheminots régionAlors que le Conseil régional des Pays de la Loire et SNCF Mobilités sont actuellement en pleines négociations concernant la future convention TER Pays de la Loire ; en toute opacité, la nouvelle majorité au Conseil régional entend se lancer dans l’expérimentation de l’ouverture à la concurrence du transport express régional. Manifestement, sa volonté est d’aller vite, sans prendre la peine de consulter avant d’engager un tel projet, les élus locaux et des collectivités et encore moins les usagers et les salariés qui subiront de plein fouet les conséquences d’une telle décision si elle venait à être validée. Cette proposition sera présentée à la commission Transports, mobilité, infrastructures du 9 décembre 2016, puis soumise au vote de l’assemblée du Conseil régional réunit en plénière les 14, 15 et 16 décembre prochain.

la suite en pièce jointe
Communiqué de presse expérimentation concurrence TER

- page 2 de 3 -