Comité Régional CGT des Pays de la Loire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - manifestations

Fil des billets

Mobilisation unitaire le 09 octobre

cgt conf logoPour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens – la CGT, FO, Solidaires, UNEF et UNL- réunies le 30 août 2018, un constat s’impose et se renforce, celui d’une politique idéologique visant à la destruction de notre modèle social, favorisant notamment l’explosion des inégalités et la casse des droits collectifs. Cette politique, ainsi que les mesures encore récemment annoncées par le gouvernement, relèvent d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale, et fragilisant une fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis. Qu’il s’agisse :

  • - des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ;
  • - de la remise en cause du droit à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur et par le gaspillage que constitue le service national universel ;
  • - des atteintes au service public, en particulier CAP 22 ;
  • - des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation
  • - des attaques portées à notre système de santé ;
  • - de la destruction de notre système de retraites ;
  • - du gel des prestations sociales.

Les organisations signataires appellent le gouvernement à entendre les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es, et qu’il ne soit plus uniquement guidé par l’obsessionnelle diminution de la dépense publique. Au moment où est annoncée une fois encore l’explosion des dividendes en France et dans le monde, il est temps de mener une politique de partage des richesses pour augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux. Face à cette situation et à des décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des fondements de notre modèle social et à la conquête de nouveaux droits. C’est pourquoi, les organisations signataires décident de faire du 9 octobre prochain une première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne.

Marée Populaire le 26 mai en région

maree_popu.jpgLa CGT appelle à une large mobilisation le samedi 26 mai 2018

Engagée aux cotés des salariés dans de nombreuses luttes au sein des entreprises, des services publics pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité la CGT propose une nouvelle journée de mobilisation le samedi 26 mai 2018.

Il s’agit de rassembler la jeunesse, les retraités, les salariés en emploi et hors de l’emploi, les précaires ainsi que toutes celles et ceux qui, solidaires des luttes en cours, ne sont pas encore engagés dans l’action.

Des initiatives diverses seront organisées localement, dans tous les départements, pour permettre au plus grand nombre d’y participer.

Partout, la CGT appelle d’autres forces sociales à « une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité » qui doit déferler pour imposer une autre répartition des richesses dans notre pays. Faut-il rappeler que la France est le premier pays au monde en matière de dividendes versés aux actionnaires, soit l’équivalent de 407 milliards d’euros en 10 ans. Cela au détriment de l’intérêt général et du pouvoir d’achat.

Compte-tenu de l’urgence sociale, la CGT a pris la décision de construire cet appel avec d’autres organisations syndicales, associatives et politiques dans le respect des périmètres d’intervention et des prérogatives de chacune des organisations. La CGT reste ainsi fidèle à ses principes d’indépendance tout en favorisant l’expression du plus grand nombre de citoyens.

Pour la CGT, cet appel est complémentaire aux autres mobilisations en cours, déjà programmées et celles à venir.

À ce titre, la CGT poursuivra sa démarche de rassemblement des salariés et des différents syndicats dans l’unité la plus large, à l’image de ce qui se fait dans de nombreuses professions, services ou entreprises.

La réussite de cette journée d’action sera un nouveau cap dans la construction d’un rapport de force indispensable à développer pour contrer les mauvais coups du patronat, du président Macron et de sa majorité parlementaire, et pour faire valoir l’exigence d’autres choix économiques et sociaux.

Nantes : 120 cheminots interpellent la ministre des transports

fier_cheminot.jpg120 cheminots et usagers se sont rendus en cortège (le 04/05) de la gare de Nantes à la préfecture des Pays de la Loire afin d’interpeller Elisabeth BORNE, Ministre de Transports, en déplacement aujourd’hui sur la région.

A la demande des organisations syndicales CGT et SUD-Rail, une délégation a été reçue par le chef de cabinet de la Ministre et le directeur de cabinet de la Préfète, qui ont ensuite participé à l’entretien.

La CGT a fait lecture d’une déclaration portant sur les désaccords des organisations syndicales avec le projet de « Pacte ferroviaire » gouvernemental et décliné les 8 points constituant la plateforme revendicative unitaire nationale.

La CGT et SUD-rail ont également réitéré leurs exigences de voir le processus législatif stoppé et l’ouverture immédiate de négociations tripartites : organisations syndicales/Gouvernement/patronat. En ce sens elles ont exprimé leur attente d’engagements forts de la part du 1er ministre le 07 mai à l’occasion de ses rencontres en bilatérales avec les Confédérations.

20180504_cdp_rencontre_os_borne_v2.pdfLe communiqué de presse

19 avril : journée de convergence des luttes !

cgt conf logoAnimé par la seule volonté de répondre aux intérêts individuels de quelques « premiers de cordée », aux revendications du MEDEF, le gouvernement et la majorité parlementaire s’inscrivent dans une remise en cause profonde de notre modèle de société. Salariés ou travailleurs dit autonomes, privés d’emploi, retraités, jeunes sont mis en opposition pour ne pas solliciter les moyens financiers existants, ni répartir les richesses produites par le travail.

La Confédération CGT appelle les salariés du privé et du public, la jeunesse et les retraités à participer massivement à la journée d’actions, de grève et de manifestations le 19 avril prochain, une première étape dans le processus de convergence des luttes.

Faisons du 19 avril 2018, une nouvelle étape du processus de mobilisation en cours ! 19_avril_conf.pdf

Pays de la Loire : Appel unitaire à la grève les 3 et 4 avril 2018

fier_cheminot.jpgLes cheminot-e-s ont fait une démonstration de force à Paris le 22 mars !

Le gouvernement a tenté de désespérer les cheminot-e-s en annonçant une nouvelle réforme du système ferroviaire par ordonnance sur les bases du rapport Spinetta. La réussite de la journée de manifestation nationale à Paris, vient doucher les espoirs Macronniste d’une réforme en douceur ! 25 000 cheminot-e-s en colère ont défilé pacifiquement et avec la volonté de renforcer le service public ferroviaire. Même la presse nationale n’a pu démentir le succès de cette journée qui marque le lancement d’un combat social historique !

Plus de 700 cheminot-e-s des pays de la Loire étaient présent-e-s à la manifestation Parisienne, du jamais vu pour ce type d’action. La direction pensait pourtant nous dissuader d’aller à Paris en annonçant un plan de transport extrêmement dégradé. Il est à noter qu’il sera difficile de faire culpabiliser les grévistes, puisqu’elle s’est bien moquée du sort des usagers durant cette journée. Suppressions injustifiées de trains (un petit nombre d’agents de conduite TGV étaient réellement en grève !) et figeage de la vente des billets ont conduit à la situation ubuesque de gares et de trains pratiquement vides de voyageurs.

Un 22 mars prélude à de très fortes actions de grève !

Appel à la grève ! L’intersyndicale régionale, CGT, UNSA, SUD Rail, CFDT appelle avec la plus grande des déterminations les cheminot-e-s à se mettre en grève du Lundi 02 Avril 2018 à 19h00 jusqu’au Jeudi 05 Avril 2018 à 08h00 pour reconquérir un véritable service public ferroviaire de qualité.

En faisant preuve de détermination et de cohésion, les cheminot-e-s de tous les collèges peuvent gagner une réforme porteuse d’une SNCF efficace (voir les 8 propositions unitaires) face à un gouvernement à la base électorale si fragile ! 20180327_tract_appel_unitaire_pdl.pdf

Voici les lieux des Assemblées Générales des cheminots pour les grèves des 3 et 4 avril.

  • Nantes : 11 h en gare Place des luttes le 3 avril
  • Le Mans : 10h45 au Pôle Social le 3 avril et Gare Nord le 4 avril
  • Angers : 9h00 salle Marpeau les 3 et 4 avril.
  • Laval : le 4 avril à 10h30 salle du CER.
  • St Nazaire : le 3 avril à 10h30 au Dépot.
  • La Roche sur Yon :les 3 et 4 parvis de la gare à 11H00.

- page 1 de 4