Comité Régional CGT des Pays de la Loire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Actualité

Fil des billets

Propositions d'évolution de l'offre de formation professionnelle pour la rentrée 2018 : La FSU et la CGT votent contre.

logo cgt pdl 2017Les projets d'évolution de la carte des formations professionnelles (voie scolaire et apprentissage) pour la rentrée 2018 étaient soumis ce jour à l'avis de l'assemblée plénière du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) des Pays de la Loire.

Les représentants de la FSU et de la CGT ont dénoncé ensemble une concertation avec les organisations syndicales, qui malgré leurs interventions répétées chaque année, demeure tronquée et en réalité plus que défaillante.

Nous avons relevé l'absence totale de transparence quant aux critères ayant prévalu à l'acceptation ou au refus des demandes formulées par les établissements. De même, les priorités du Rectorat et de la DRAAF dans le choix des dossiers n'ont pas été explicitées. Elles n'ont d'ailleurs pas davantage fait l'objet d'une présentation en séance puisque le Recteur et le SRFD (agriculture) s'y sont refusés.

Par ailleurs, la FSU et la CGT ont contesté les orientations de cette nouvelle carte scolaire.

__En privilégiant à outrance la voie de l'apprentissage avec 80 ouvertures sur 92 au total, c'est la formation professionnelle initiale sous statut scolaire qui est mise à mal et en particulier celle relevant du secteur Public puisque 80 % des ouvertures le seront dans des établissements privés !__

La FSU et la CGT ont également mis l'accent sur le manque d'audace et de prospective des propositions de formation au regard des enjeux que constituent notamment le vieillissement de la population et la nécessité de développer les métiers des Services ou encore la transition écologique et celle de promouvoir les métiers correspondants. Elles ont aussi souligné le traitement particulièrement injuste à l'égard du département de la Mayenne qui obtient seulement 2 % des ouvertures proposées au moment même où le Conseil Régional s'est doté d'un pacte de ruralité....!

Pour ces raisons, la FSU et la CGT ont voté contre le projet d'évolution de la carte des formations professionnelles pour la rentrée 2018.

#onbougele10 : la Fonction publique : une richesse pour tout.e.s, pas un coût !

on bouge le 10 octL’ensemble de la Fonction Publique sera en grève et descendra dans la rue le 10 octobre.

Force est de constater que les annonces du gouvernement contre les agents de la Fonction publique s’inscrivent dans un objectif global de régression sociale, qui atteindrait de plein fouet l’ensemble des salariés de ce pays, du secteur public comme du secteur privé.

ATTAQUES CONTRE NOS SALAIRES, NOS RETRAITES, NOS CONDITIONS DE TRAVAIL : PUBLIC et PRIVÉ, TOUS en GRÉVE !

  • RDV à Nantes, place du Commerce à 10h00
  • RDV à Saint Nazaire, à la Gare à 10h00
  • RDV à la cité administrative Paixhans au Mans 10h30
  • RDV à 13h Place du 11 Novembre à Laval.
  • RDV à Angers 10h30 Place LECLERC
  • RDV à La Roche sur Yon à 14h00 place Napoléon

appel intersyndical UDs 44 Tract inter UDs 72 - 10 oct 2017 Tract UD CGT 44 pour le 10 oct 2017

Virgule de Sablé : arrêt total des circulations TER

cheminots régionTrois mois, presque jours pour jours après sa mise en service le 02 juillet 2017, la virgule de Sablé qui relie Sablé à la LGV Bretagne – Pays de la Loire, est interdite aux matériels TER 200 KM/H pour des raisons de sécurité. En effet le 17 septembre dernier, un TER 200KM/H reliant Rennes à Nantes, a disparu « des radars » pendant 8 secondes (déshuntage) et seule la vigilance de l’agent circulation de Rennes a permis de constater cette grave anomalie. Dès constatation de ce dysfonctionnement, OPERE - filiale d’EIFFAGE – constructeur, propriétaire et exploitant de la voie, a été contraint de lancer des investigations avec Communiqué de presse Déshuntage Virgule Sablé

Ferroviaire : distribution à 500 000 exemplaires du journal "La Vraie Info"

La-VraieInfo.jpgCONSTRUIRE DES ALTERNATIVES AVEC LES USAGERS

Trois ans seulement après une réforme que la CGT a combattue mais qui devait régler beaucoup de choses selon ses promoteurs, la SNCF cristallise à nouveau les mécontentements.

Les usagers constatent, comme les cheminots, que la qualité de la production n’est pas au rendez-vous. Ils subissent également les fermetures de gares, de lignes, au point que certains territoires se sentent abandonnés par le service public ferroviaire.

Or, à partir de ces dysfonctionnements, une grande entreprise de mystification s’est mise en place pour justifier une nouvelle réforme qui va encore plus loin que celle de 2014 et qui vise en fait uniquement à imposer l’ouverture à la concurrence du transport national de voyageurs par le fer.

Alors que cette solution est déjà annoncée comme une mesure des futures Assises de la mobilité, la CGT invite les usagers à se pencher sur les vraies causes des dysfonctionnements qu’ils subissent au quotidien et sur les solutions qui permettraient d’y remédier.

C’est l’objet du journal « La Vraie Info » diffusé par la Fédération CGT des cheminots du 18 au 22 septembre. Il vise à donner des éléments de compréhension de l’organisation de la production ferroviaire et de ces déficiences qui résultent de choix politiques assumés par l’État et la direction de la SNCF.

La CGT entend, à partir de ce support et à travers diverses initiatives prévues, construire des alternatives avec les usagers en partant de leurs besoins en matière de transport.

C’est pour avancer dans le même sens que les cheminots se mobilisent chaque jour pour exiger des moyens à la hauteur des enjeux du service public ferroviaire.

LOI TRAVAIL XXL : Le combat continue le 21 septembre

loi travail XXLPrès de 500 000 manifestants ont défilé le 12 septembre dans les 200 cortèges organisés dans toute la France pour s’opposer aux ordonnances du président Macron. Plus de 4 000 arrêts de travail dans les entreprises et services ont été comptabilisés, de nombreux soutiens nous sont parvenus du monde entier. La journée d’action du 12 septembre a été une réussite. La CGT appelle à poursuivre et amplifier la mobilisation le 21 septembre. Contrairement à ce qui est véhiculé par certains médias, les Français ne sont pas favorables au projet de casse sociale que Macron entend mettre en œuvre, à commencer par le droit du travail.

appel pour le 21 septembre

- page 2 de 21 -