Comité Régional CGT des Pays de la Loire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Porter d’autres alternatives pour l’avenir des salariés du groupe DOUX

bzh_fnaf_pdl.jpgL’agriculture, la coopération agricole et l’industrie agroalimentaire constituent historiquement des atouts de l’économie française. C’est notamment vrai dans l’Ouest de la France.

Cependant, la logique des marchés, de la compétitivité prix, le rôle des enseignes de la grande distribution et des grands groupes de l’agroalimentaire, les choix politiques et stratégiques uniquement tournés vers les profits immédiats, positionnent toute la filière dans une tension permanente que subissent les salariés et certains petits éleveurs.

De nombreux choix politiques et financiers sont à l’origine des dégâts d’un modèle qu’il faut repenser.

Durant des décennies, certains groupes ont profité des politiques et aides publiques sans contrepartie. Particulièrement la Politique Agricole Commune avec les restitutions financières, leur a permis de s’engraisser. Ils n’ont pas cherché à diversifier une activité lucrative mais ont délocalisé une partie de leur production dans des objectifs purement spéculatifs.20180418_tract_DOUX_v3.pdf

Rencontre avec les cheminot.es : François de Rugy prisonnier du dogme libéral.

fier_cheminot.jpgAlors que les cheminot aborderont une 5ème période de grève les 23 et 24 avril, l’intersyndicale régionale a été reçu par François de Rugy, député de la 1ère circonscription de Loire Atlantique et président du Parlement. Cette rencontre, demandé par les organisations syndicales, avait pour but d’échanger sur le Service Public ferroviaire : 20180420_CDP_De_Rugy_OS_Cheminotes.pdf

19 avril : journée de convergence des luttes !

cgt conf logoAnimé par la seule volonté de répondre aux intérêts individuels de quelques « premiers de cordée », aux revendications du MEDEF, le gouvernement et la majorité parlementaire s’inscrivent dans une remise en cause profonde de notre modèle de société. Salariés ou travailleurs dit autonomes, privés d’emploi, retraités, jeunes sont mis en opposition pour ne pas solliciter les moyens financiers existants, ni répartir les richesses produites par le travail.

La Confédération CGT appelle les salariés du privé et du public, la jeunesse et les retraités à participer massivement à la journée d’actions, de grève et de manifestations le 19 avril prochain, une première étape dans le processus de convergence des luttes.

Faisons du 19 avril 2018, une nouvelle étape du processus de mobilisation en cours ! 19_avril_conf.pdf

Ferroviaire : votre service public est en danger

fier_cheminot.jpgDepuis quelques jours, le Gouvernement monopolise les grands médias pour faire croire aux citoyens que tout va s’améliorer avec l’ouverture à la concurrence dans le transport ferroviaire. Ne laissant pas aux organisations syndicales la parole ou n’hésitant pas à mentir, les Ministres répètent les éléments de langage pour faire passer coûte que coûte leur réforme. La CGT souhaite répondre par le seul moyen dont elle dispose : la diffusion de tracts par ses militants.

  • Quel est le contenu réel de la réforme ?
  • Pourquoi les négociations n’avancent pas ?
  • Une réforme loin des besoins des usagers
  • Les 3 propositions que le Gouvernement refuse d’entendre

20180413_Tract_usagers_votre_SP_est_en_danger.pdf

La lettre du groupe CGT du CESER relatives à la session pleinière du 20 Mars 2018

hemicycleAu sommaire de cette séance :

- page 1 de 36