Comité Régional CGT des Pays de la Loire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

4 février : Le droit au travail, un droit universel pour toutes et tous !

cgt conf logoL’année 2020 a été marquée par une grave crise sanitaire liée au virus de la Covid-19, qui a aggravé la crise économique, sociale et environnementale que nous vivons depuis plusieurs décennies.

Elle est pour de très nombreuses entreprises, notamment les plus grandes, le prétexte pour effectuer des restructurations avec des dizaines de milliers de suppressions d’emplois à la clé. Sans compter les dizaines de milliers de contrats d’emplois précaires (CDD, intérim, saisonniers…) qui sont stoppés ou non renouvelés.

Cette situation dramatique frappe en particulier les plus jeunes : ceux qui comptaient sur ces emplois pour financer difficilement leurs études ainsi que ceux qui sont en quête d’un premier job et d’une première expérience professionnelle. Cette situation a des conséquences graves sur la vie quotidienne de nombreux citoyens, la pauvreté se développe et les associations caritatives voient exploser les demandes d’aide alimentaire.

Des milliards d’euros d’argent public pour supprimer des emplois : c’est inacceptable !

tract_cgt_4_fevrier.pdf

GREVE et MANIFESTATIONS :

  • à Nantes 10h30 croisée des trams
  • à Saint Nazaire 10H30 ruban bleu
  • à Angers
  • à Laval
  • à La Roche/Yon
  • au Mans

La lettre du groupe CGT du CESER relatives aux sessions pleinières de décembre 2020 et janvier 2021

Pour tout savoir en 2 pages chrono, rendez-vous sur l'express du CESER.

au programme de la session de décembre 2020, figuraient :

- le Budget prévisionnel 2021 de la Région

- la stratégie régionale enseignement supérieur recherche innovation (SRESRI)

- le projet de schéma régional d'aménagement et de développement durable et d'égalité des territoires (SRADDET)

- un voeu sur l'enseignement supérieur

- une étude sur les Déterminants sociaux de santé

Au programme de la session de janvier 2021, figurait la réinstallation du CESER.

Tout sur ces dossiers dans les lettres en lien !

Grève à l'Education Nationale le 26 janvier

cgt_educ_logo_44.jpg Une crise sanitaire qui maltraite une École malade

  • Vendée: 10h30, place Napoléon à la Roche/Yon. Tractage prévu devant INSPE les 19 et 21 vers midi.
  • Mans : 14h devant la DSDEN bd Paixhans.
  • Laval: 10h place Jean-Moulin (préfecture) manif suivie d’une AG des personnels.
  • Angers: 10h30 place imbach. Direction la DSDEN avec une demande d’audience auprès du DASEN.
  • Nantes - RDV à 10H00 sous les Nefs (Machines de l’Ile)
  • Saint Nazaire - 09H30 - base sous marine

tract-n_2-greve-26-MS__1_.pdf

Mobilisation unitaire Santé le 21 janvier

Cgt SantéAppel commun pour une journée de mobilisation et de grève le 21 Janvier 2021 dans les établissements du sanitaire, du médico-social et le social public & privé

Résolument uni·e·s et dans l’action, pour une meilleure Santé en 2021 !

Les professionnel·le·s et usager·e·s des hôpitaux publics et établissements de santé, de la psychiatrie, pour personnes handicapées ou âgées et de l’action sociale dénoncent la dégradation des conditions de travail des personnels ainsi que les difficultés d’accueil et de prise en charge dans la dignité pour l’ensemble de la population.

Malgré l’engagement des personnels, la situation s’aggrave avec l’actuelle pandémie qui entraîne un surcroît d’activité à gérer en plus du suivi au quotidien et classique des résident·e·s et patient·e·s dans ces établissements.

Les personnels et les étudiant·e·s sont épuisé·e·s et en colère par le manque de lits, de lieux d’accueil et de professionnels en nombre suffisant, elles et ils dénoncent la surcharge de travail, l’impossibilité de faire valoir leurs droits à la formation, leur temps de repos et de congé. Et le nombre de fuite et de démissions ces derniers mois est inquiétant.

Les usager·e·s de ces secteurs d’activité sont excédé·e·s par les délais d’attente, l’éloignement et le manque de structures ou d’établissements pour les accueillir, et constatent une prise en charge se détériorant et des restes à charge qui pèsent sur leurs budgets.

Notre Système de Santé et d’Action Sociale, c’est l’affaire de nous toutes et tous, faisons-nous entendre ! appel_unitaire_journee_du_21.01.2021_vdef.pdf

Salarié.e des TPE : donne-toi le droit VOTE CGT

mes_droits_en_TPE_.jpgLa crise sanitaire à mis au grand jour les "premiers de corvées" et les "deuxièmes lignes", parmi lesquels beaucoup de salarié.e.s travaillant dans les très petites entreprises (celles qui emploient moins de onze salarié.e.s au long de l'année). De nombreux indicateurs montrent que la deuxième vague, cet automne, sera d'abord sociale. Les grands groupes annoncent déjà des pertes colossales pour le premier semestre et d'autres ont déjà fait part de leur volonté de mettre en place des plans de suppressions d'emploi.

Concernant les Très Petites Entreprises, il n'y aura pas d'annonces impressionnantes à la une des journaux, tout simplement parce qu'elles embauchent peu de salarié.e.s. Peu importe, la CGT sera là, à vos côtés, car la casse sociale risque d'être tout aussi désastreuse qu'ailleurs. Nous portons un projet de transformation sociale et de la société, pour répondre aux questions d'urgence sociale et environnementale. Nos propositions reposent notamment sur une politique industrielle respectueuse de la planète et des hommes et des femmes qui travaillent et l'habitent, sur la relocalisation d'activités sur le territoire et la redynamisation des circuits courts. Tout comme les services publics, les TPE et leurs salarié.e.s participent à la qualité de vie, au lien social et à la vitalité des territoires et contribuent à lutter contre la déshumanisation de certains quartiers. Les TPE ne doivent être laisser pour compte du plan de relance et leurs salarié.e.s non plus.

Ensemble, nous gagnerons la batailler de l'emploi, des salaires et des garanties collectives.

Mêmes droits pour toutes et tous, quelque soit l'entreprise dans laquelle nous travaillons !

- page 1 de 53