Comité Régional CGT des Pays de la Loire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Ferroviaire

Fil des billets

Pays de la Loire : Appel unitaire à la grève les 3 et 4 avril 2018

fier_cheminot.jpgLes cheminot-e-s ont fait une démonstration de force à Paris le 22 mars !

Le gouvernement a tenté de désespérer les cheminot-e-s en annonçant une nouvelle réforme du système ferroviaire par ordonnance sur les bases du rapport Spinetta. La réussite de la journée de manifestation nationale à Paris, vient doucher les espoirs Macronniste d’une réforme en douceur ! 25 000 cheminot-e-s en colère ont défilé pacifiquement et avec la volonté de renforcer le service public ferroviaire. Même la presse nationale n’a pu démentir le succès de cette journée qui marque le lancement d’un combat social historique !

Plus de 700 cheminot-e-s des pays de la Loire étaient présent-e-s à la manifestation Parisienne, du jamais vu pour ce type d’action. La direction pensait pourtant nous dissuader d’aller à Paris en annonçant un plan de transport extrêmement dégradé. Il est à noter qu’il sera difficile de faire culpabiliser les grévistes, puisqu’elle s’est bien moquée du sort des usagers durant cette journée. Suppressions injustifiées de trains (un petit nombre d’agents de conduite TGV étaient réellement en grève !) et figeage de la vente des billets ont conduit à la situation ubuesque de gares et de trains pratiquement vides de voyageurs.

Un 22 mars prélude à de très fortes actions de grève !

Appel à la grève ! L’intersyndicale régionale, CGT, UNSA, SUD Rail, CFDT appelle avec la plus grande des déterminations les cheminot-e-s à se mettre en grève du Lundi 02 Avril 2018 à 19h00 jusqu’au Jeudi 05 Avril 2018 à 08h00 pour reconquérir un véritable service public ferroviaire de qualité.

En faisant preuve de détermination et de cohésion, les cheminot-e-s de tous les collèges peuvent gagner une réforme porteuse d’une SNCF efficace (voir les 8 propositions unitaires) face à un gouvernement à la base électorale si fragile ! 20180327_tract_appel_unitaire_pdl.pdf

Voici les lieux des Assemblées Générales des cheminots pour les grèves des 3 et 4 avril.

  • Nantes : 11 h en gare Place des luttes le 3 avril
  • Le Mans : 10h45 au Pôle Social le 3 avril et Gare Nord le 4 avril
  • Angers : 9h00 salle Marpeau les 3 et 4 avril.
  • Laval : le 4 avril à 10h30 salle du CER.
  • St Nazaire : le 3 avril à 10h30 au Dépot.
  • La Roche sur Yon :les 3 et 4 parvis de la gare à 11H00.

Cheminots : les points de RDV en région pour aller à la manif le 22 mars

fier_cheminot.jpgMANIFESTATION NATIONALE À PARIS LE 22 MARS : COMMENT FAIRE ?

*   S’inscrire auprès d’un militant CGT ou par mail : cgt.cheminots.region.nantes@wanadoo.fr
*   Le 22 mars je prends le train au point de rendez-vous le plus proche :
  • Gare de Nantes à 7h45 ou 8h45
  • Gare du Mans à 9h15
  • Gare d’Angers à 9h30.
  • Gare de la Roche-sur-Yon à 7H45
  • Gare de St Nazaire à 7h55
  • Gare de Saumur à 8h30.
 *  Retour : Métro 6 et rendez vous à 16h30 à Paris Montparnasse.

La MANIFESTATION NATIONALE à PARIS du 22 MARS, sera l’occasion d’affirmer notre attachement au Service Public Ferroviaire. Nous sommes toutes et tous concernés !

Le tract d'appel pour le 22 mars

SNCF, DE LA CONTINUITÉ DANS LA CASSE

SNCFLe 26 février 2018, le Premier Ministre a présenté les principaux axes et la méthode envisagés concernant la réforme de la SNCF. Ces éléments confirment la volonté d’un passage en force, sans avoir pris en compte les remarques des Organisations Syndicales.

Les annonces du Gouvernement reprennent l’intégralité du rapport Spinetta. En cela, cette réforme s’inscrit dans la continuité des précédentes. Le Gouvernement est donc dans le statu quo. OUVERTURE À LA CONCURRENCE

La CGT est fermement opposée à l’ouverture à la concurrence.

Retrouvez les analyses et propositions de la CGT :

Convention TER pays de Loire : l’avenir des guichets dans les gares TER menacé

montage_gare_DEF_logo.jpgLa nouvelle convention 2018-2023, liant le Conseil Régional des Pays de la Loire et SNCF Mobilités, porte des éléments de déclin préoccupants pour les milliers d’usagers qui prennent le train chaque jour et pour les cheminots qui se voient privés des moyens indispensables à une production de qualité.

Cette page internet (https://conventionterpaysdelaloire.jimdo.com/ ), met à votre disposition des liens vers différents documents : extraits de la convention, décryptages, actions et propositions portées par la CGT, etc. Cette page n’étant pas figée, vous pourrez y trouver de nouvelles informations au fil du temps. Usagers, Citoyens et Cheminots nous avons un intérêt commun : préserver et développer l’accès à un Service Public ferroviaire de qualité, pour toutes et tous.

Partager l’adresse de cette page est un premier pas !

Virgule de Sablé : une nouvelle interruption des circulations des TER !

cheminots régionLundi 22 janvier 2017, depuis minuit, SNCF Mobilités ne fait plus circuler de train TER entre Laval et Sablé-sur-Sarthe par la « Virgule » de la LGV Bretagne/PDL conformément à la demande du Conseil Régional. Cette décision est la conséquence de l’incapacité de l’entreprise EIFFAGE, gestionnaire de la ligne grande vitesse, à faire circuler en toute sécurité le matériel TER (Z21700) sur son réseau.

Les faits : Après un premier arrêt de ces circulations en septembre 2017, c’est une seconde période qui s’engage sans aucun train direct Laval-Nantes dans les deux sens, pour une durée indéterminée. En cause, de nouvelles séries de tests insatisfaisants concernant le shuntage des TER sur la ligne à grande vitesse au-delà de la simple « virgule ».

La possibilité de circulation en unités multiples rejetée ! Les derniers tests avaient permis de valider les circulations à deux rames jumelées. Limitée en matériel, SNCF Mobilités proposait donc d’assurer ainsi 2 allers/retours par jours en lieu et place des 5 actuels. En refusant ce mode d’exploitation, le Conseil régional met donc la pression sur EIFFAGE pour qu’une solution pérenne soit trouvée au plus vite, permettant l’exploitation de cette ligne dans le respect des normes de sécurité.

Pour la CGT, EIFFAGE est un intervenant de trop ! La gestion en Partenariat Public Privé (PPP) démontre là une de ses nombreuses limites. Non seulement cette entreprise privée n’a pas été en mesure de fournir une installation totalement fonctionnelle, mais nous constatons aujourd’hui qu’elle est incapable de répondre seule à ses obligations techniques. À ce jour la SNCF, au travers de l’exploitant SNCF Mobilités et le gestionnaire d’infrastructure SNCF Réseau, assume en grande partie les coûts de ces dysfonctionnements. Le premier en indemnisant les usagers, le second en fournissant de gros moyens humains d’ingénierie et matériels. Finalement, EIFFAGE n’est qu’un interlocuteur de trop pour faire circuler au plus vite des TER 200km/h sur la ligne grande vitesse.

La CGT réaffirme que la SNCF, doit être une entreprise unique et intégrée, et condamne la privatisation sous toutes ses formes, qu’elle touche le réseau au travers des PPP ou l’exploitation des trains. L’histoire et les récents événements démontrent que l’on ne s’improvise pas cheminot-e-s. Toutes les composantes de cette profession, de l’ingénieur au vendeur de billet... doivent travailler en cohérence. C’est incompatible avec le découpage grandissant du système ferroviaire français actuel.

- page 2 de 6 -